Vous avez déjà vu la Lune… Si si, j’en suis sûr ! Et vous avez sans doute remarqué que sa robe (couleur) est parfois différente : grise, blanche, jaune, orange, etc. Alors, simple coquetterie de la Lune ?

 

Lorsque nous regardons la Lune, la lumière que nous voyons est en fait celle du Soleil. Celle-ci est réfléchie à la surface de la Lune. Mais avant de nous parvenir, la lumière doit franchir notre atmosphère. Certaines des couleurs sont absorbées par des composés présents dans l’atmosphère (la pollution, les poussières en suspension, la vapeur d’eau, etc.). Elle agit donc comme un filtre, en fonction de son épaisseur et sa composition.

Plus l’atmosphère est épaisse, plus la lumière sera déviée vers les grandes longueurs d’ondes du spectre visible : l’orange et le rouge.

 

La position de la Lune joue donc un rôle important. Lorsque la Lune est basse sur l’horizon, elle apparaîtra avec des teintes plus foncées car l’atmosphère est plus épaisse. À l’inverse, lorsqu’elle est haute (au zénith) l’épaisseur de l’atmosphère est moindre. Ce sont les plus courtes longueurs d’onde qui passent. La Lune apparaîtra plus claire, voire blanche comme en plein jour.

 

Les couleurs… C’est subjectif !

 

Ça, c’était pour l’explication scientifique. Mais il y a aussi un « facteur humain » à prendre en compte. Nous avons tous une vision subjective des couleurs et de ses nuances. Nous interprétons tous les couleurs de façon différentes. D’une personne à l’autre, les perceptions changent. Quand certains verront la Lune en gris clair, d’autres pencheront plutôt pour le blanc.

 

De quelle couleur voyez-vous la Lune ? © Fabien Joyau

De quelle couleur voyez-vous la Lune ? © Fabien Joyau

 

 

Mais quelle elle est la « vraie » couleur de la Lune ?

 

La « vraie » couleur de la Lune est… Le GRIS !

La surface du sol lunaire est couverte d’une couche de poussière, constituée de roches brisées par les bombardements de micrométéorites, des rayons cosmiques et de particules du vent solaire. Cette poussière est appelée le régolithe (ou régolite) et a la particularité d’être de couleur grise.

 

La surface de la Lune est couverte de régolithe, une poussière de couleur grise © Fabien Joyau

La surface de la Lune est couverte de régolithe, une poussière de couleur grise © Fabien Joyau